3 Avril 2015

Segment Sol

Le segment sol Megha-Tropiques est complexe et étendu. Il est constitué d'un agrégat de segments sol ayant par ailleurs d'autres fonctions.
Les données sont récoltées par un réseau de trois stations : Bangalore (ISRO), Kourou (CNES) et Hartbeesthoek (CNES).

  • L'ISRO a la responsabilité du centre de mission, situé à Bangalore, qui gère le satellite et traite les données brutes jusqu'au niveau 1 et ensuite met ces données à disposition du CNES.
  • Les traitements scientifiques de niveau supérieur au N1 sont effectués de façon indépendante. Les données sont distribuées en Inde par le MOSDAC et en France par le CGTD ICARE.
  • Le CGTD ICARE a la charge de la diffusion des N1 et de la production / diffusion des N2 et N4 sur la base de codes scientifiques français.
  • Les données NRT SAPHIR (N1 DUMP) produites en moins de 3 heures sont diffusées par EUMETSAT via EUMETCAST aux agences Météos.
  • Le CNES, quant à lui, gère la programmation des stations d'une part (SER Operations et Supports des Réseaux de Stations Sol du CNES) et assure le suivit des instruments SAPHIR et SCARAB et contrôle la performance des instruments au travers des niveaux 0 et 1 (Complétude, qualité des données...), c'est le rôle du "Technical Expertise Center" Megha-Tropiques.
  • L'épine dorsale, pour les transferts des données, est un réseau dédié avec plusieurs liens entre l'ISRO, le CNES, EUMETSAT et le CGTD ICARE. Ce sont des liaisons de 2 Mbps avec optimisation et compression pour arriver jusqu'à 8 Mbps. Le CNES est aussi responsable de la gestion du réseau de données.

La composante Sol MEGHA-TROPIQUES